Comment tomber d’accord sur la déco avec son conjoint ?

Quand on se lance dans un projet Déco ou Réno, on le fait souvent en couple. On se rend alors vite compte que ce projet peut crisper régulièrement la bonne humeur qui règne à la maison. Parce que notre intérieur est notre cocon. Le cocon que représente la maison touche à l’intime, au confort d’être bien chez soi. Et ça, pour chaque membre de la famille, qu’on soit fan de déco ou non…

Pour bien faire les choses, chacun doit pouvoir avoir son mot à dire. Et ce n’est pas facile quand une passionnée de Déco doit défendre ses idées face à quelqu’un qui exprime des incompréhensions, des désaccords, des remises en question. Vous savez, quand votre cher et tendre ne comprend pas pourquoi il est si important de mettre des étagères au-dessus du plan de travail plutôt que des meubles hauts …

Je connais bien ça, encore aujourd’hui. Ce type de sujet revient souvent sur le tapis dans nos conversations à la maison… Et j’ai appris, au fil des années, non seulement à l’écouter un peu plus, ou un peu mieux, mais surtout à trouver les clés du compromis… Parce que finalement, c’est bien ça qu’on veut, non ? Trouver le compromis qui satisfera tout le monde et pas juste imposer ses idées…

Selon les couples, la question de la déco sera perçue différemment. Certains sont d’accord sur absolument tout, ça c’est facile :-), d’autres sur absolument rien, aïe aïe aïe ! Certains acceptent d’être les exécutants de celles qui conçoivent (parce que c’est souvent comme ça que ça marche), d’autres pas… C’est ce qui fait la richesse des relations humaines…

Personne ne me contredira si je vous dis que décidément les femmes et les hommes ne sont vraiment pas câblés de la même façon. Et la déco, c’est la cristallisation de cette différence de façon de voir la vie. Là où il veut de la couleur, je préfère du blanc. Là où il trouve que c’est vide, je trouve que c’est trop chargé.  Là où il préfère privilégier le pratique, je tiens à garder un côté esthétique… Et surtout, surtout, il a l’impression que ça ne ressemble qu’à moi… 🙁

 

Alors, comment faire ?

Comment faire pour trouver le compromis si bravement espéré ? Parlons un peu de psychologie pour une fois…

Parce que le compromis n’est pas synonyme de défaite mais plutôt de victoire collective ! Il y a toujours un compromis à trouver et ça ne veut pas dire que chacun est malheureux mais bien que chacun y aura trouvé son compte…

Je suis moi-même encore en plein apprentissage sur ce point et sur cette recherche d’apaisement dans le couple, mais laissez-moi vous dire qu’elles sont les clés que j’ai identifiées jusque là… Et oui, l’expérience m’aura montré que parfois, il a raison… Enfin, il n’a pas complètement tort… 

Prendre le temps de discuter pour comprendre le point de vue de l’autre

La base, me direz-vous… C’est complètement vrai, mais n’a-t-on pas tendance à l’oublier ? à se braquer parce qu’on est pas d’accord ? à bouder ??

Garder l’esprit ouvert et prendre le temps d’avoir la conversation qui fâche est un bon début pour parvenir au compromis. Comprendre pourquoi l’idée est rejetée : comment l’expliquer ? Trouve-t-il qu’elle est vraiment absurde ou saugrenue ? A-t-il peur de s’en lasser ? Cela lui évoque un vieux souvenir désagréable ?

Lui demander d’expliquer les raisons de son refus, en toute bienveillance, permet d’apprendre à connaître l’autre toujours un peu plus… Notre réaction à la couleur, par exemple, est très personnelle. Certains y sont très sensibles, de manière instinctive, et cela aura un impact même sur leur état émotionnel, d’autres n’y prêtent aucune attention.

Faire une planche d’ambiance pour communiquer vos idées

La meilleure façon de défendre ses idées, quand elles sont visuelles, est bien de les montrer en image. Souvent ces difficultés de communication sont dues à la difficulté à se projeter. Nous n’avons pas tous la même capacité à nous projeter… On me le dit souvent quand on voit les avant/après de ma maison : comment as-tu fait pour y voir tout le potentiel ? A dire vrai, je ne sais pas, c’était juste là, dans ma tête… Il faut accepter qu’on n’ait pas tous cette même capacité et que parfois, les mots ne suffisent pas… C’est là que réaliser une planche d’ambiance est un argument fort. Elle pourra aider à visualiser ce que l’autre veut dire et comment cette nuance de couleur ou cet objet peut aller dans l’ambiance envisagée… C’est l’essence même de la planche d’ambiance, matérialiser une idée par l’image. 

Dans cet article, je vous explique comment réaliser une planche d’ambiance pour trouver son style.

Arriver avec des alternatives pour trouver celle qui convient à tous

La solution que j’applique le plus souvent est “l’alternative”. Quand je veux proposer une idée, qu’elle soit d’aménagement, de couleur, de déco… Je réfléchis à plusieurs options avant de lui en parler. Des options qui me conviennent toutes et qui donneront la possibilité de choisir. Parce qu’il faut bien le dire, on aime tous avoir le choix et ne pas avoir l’impression de subir la décision de quelqu’un d’autre. Bien sûr, j’ai toujours ma préférée et c’est là qu’il faut ruser d’arguments pour tomber d’accord sur la même. 

Lâcher prise avec la pièce à soi

Là, ça y est, ça commence à dégénérer. La pièce à soi, le rêve ultime qu’on a tous. Se créer son propre cocon personnel dans le cocon de la sphère familiale pour être libre de l’arranger ou le décorer comme on veut. Vous aussi, ça vous arrive de lui dire : “un jour, tu auras ta garçonnière et t’y feras ce que tu veux 🙂 en attendant, on pourrait choisir cette couleur là pour le salon :-)” On utilise tous cet argument, soyons honnête, mais n’en abusons pas trop, ça pourrait finir par se retourner contre nous…

La solution du tiers extérieur

Enfin le dernier recours ! Bon, finalement, vous ne parvenez pas à trouver ce compromis. Vous avez écumé toutes les solutions pour essayer de vous comprendre, mais vous n’y parvenez pas ou vous n’avez tout simplement pas envie de vous prendre la tête pour ça. Vous pouvez encore faire appel à un tiers extérieur. Un peu comme un thérapeute de couple finalement 🙂 Celui qui réussira à vous écouter, à comprendre vos besoins à tous les deux et à vous proposer le compromis que vous ne voyez pas ou alors à trancher tout simplement… Cela peut-être quelqu’un de votre entourage en qui vous avez confiance et qui pourra se positionner de façon impartiale, ou mieux, cela peut-être évidemment un professionnel de la décoration d’intérieur. Ceux qui passent par là et qui me lisent, ne pourront pas me contredire quand je dis que parfois, ils ont l’impression d’être psy 🙂

 

En définitive, on peut dire que, comme toujours, personne n’a jamais complètement raison. Et même si je suis la première à en pâtir, être capable d’en parler avec son partenaire de vie pour parvenir à sortir de la situation par le haut en trouvant un compromis qui convienne à tous est hyper gratifiant. Alors oui, moi j’aimerais un intérieur plus blanc, lui plus coloré.. Mais finalement je l’aime bien notre compromis… ça ne représente pas complètement mon style mais c’est un peu plus nous. Et c’est ce qui fait qu’on peut dire ensemble qu’on se sent chez nous, et ça, c’est le plus beau des cadeaux.

Laisser un commentaire

Vous aimerez peut-être