Ce que j’aurais aimé savoir sur la rénovation d’une maison avant de commencer

Le charme de l’ancien, c’est souvent ce qui nous anime quand on est amoureux des belles choses. Alors quand l’idée d’acheter une maison nous vient, on pense souvent à se lancer dans la rénovation. Un tel projet est une grande aventure souvent semée d’embûches. Alors mieux vaut être un peu averti pour éviter les mauvaises surprises. Découvrez ici ce que j’aurais moi-même aimé savoir avant de commencer la rénovation de ma maison… 

La rénovation d’une maison prend toujours plus de temps que prévu.

S’il y a bien une chose à retenir quand on se lance dans un projet de rénovation, c’est qu’il nous prendra toujours plus de temps que ce qu’on imaginait. Et quand je vous dis “plus de temps”, je dirais au moins deux fois plus de temps… De tous les projets que j’ai accompagné dans mon entourage, aucun n’a fini dans les temps. Mais on est tous pareil, on ne veut jamais y croire…On aura eu beau nous le dire et nous le redire, quand on s’est lancé pour la deuxième fois avec mon compagnon, dans cette vraiment grosse rénovation “on casse tout et on recommence”, mais malgré tout, on n’y croyait pas. Parce qu’on était naïf surtout, on y connaissait pas grand chose à ce moment-là, on ne s’était jamais lancé dans une entreprise comme celle-ci. Et aussi parce qu’on était très très enthousiaste à l’idée de créer notre maison idéale, notre nid à nous, on pensait qu’on pourrait le faire en 6 mois… 6 mois avec un bébé à naître de surcroît… Quelle idée ! Les travaux nous auront pris 2 ans finalement, avec encore des finitions à réaliser et surtout l’extérieur encore en friche. Alors, je vous le dis, préparez-vous : peu importe la façon de faire, ça vous prendra plus de temps que prévu. D’autant plus si vous réalisez beaucoup de travaux par vous-même avec un travail à temps plein à côté, avec votre propre planning d’avancement, mais aussi la latence des artisans qui doivent intervenir dans vos travaux…

Combien c'est difficile de vivre dans une maison en travaux

Comme c’est long, on se dit toujours qu’il faut déménager le plus vite possible. Parce qu’avoir un loyer à côté, le plus souvent en plus d’un prêt, ça coûte cher… Ou parce qu’on a pas toujours le choix quand on a vendu son précédent bien. Mais il faut savoir que vivre dans une maison encore en travaux, c’est difficile, surtout quand on a des enfants. A la fois, parce qu’on vit dans un espace exigu (et oui, le reste étant en chantier), qu’il y a beaucoup de poussière, parfois un peu de danger (un escalier pas encore posé, des outils qui trainent partout, etc…) mais aussi parce qu’on vit bien souvent en mode camping niveau cuisine ou salle de bain… C’est aussi beaucoup plus simple pour vous et les artisans que de travailler dans un espace inhabité, sans meubles et cartons stockés quelque part… Je vous conseillerais donc de faire un maximum de travaux avant d’envisager d’investir votre maison, et d’emménager dans des pièces finies, parce qu’on sait bien qu’une fois rendues habitables, on a bien du mal à revenir sur les finitions qui manqueraient… De notre côté, sur nos 2 ans de travaux, on a emménagé à l’étage des chambres au bout d’un an alors que tout était encore à faire au rez-de chaussée, l’étage de la cuisine et de la pièce de vie. On avait alors complètement isolé l’étage du reste du chantier pour en faire comme un petit appartement sans cuisine, celle-ci étant en bas, avec une gazinière et une bassine en guise d’évier… Faisable mais compliqué, on était bien content quand on a eu fini l’étage principal…


L'importance de définir son projet précisément avant de se lancer dans les travaux de démolition 

Quand on achète une maison à rénover, on est toujours très enthousiaste à l’idée de commencer, on s’y voit déjà, on a mille idées à la minute et surtout on veut déjà tout casser… Oui mais voilà, une fois cassé, ce serait dommage d’avoir à reconstruire, ou pire encore d’avoir perdu cette belle cheminée d’époque qui finalement aurait été si belle dans le salon… Et oui parce qu’il ne faut pas aller trop vite, sous peine de le regretter. Il est primordial de bien définir son projet, de laisser mûrir ses inspirations, ne pas trop se laisser déborder par les tendances qui risqueraient de nous lasser… On aura tout de suite envie de passer des heures sur Pinterest qui est un outil génial mais dans lequel on se perd très très facilement… Avant tout, il faut se projeter dans sa maison idéal, définir les besoins et les attentes de chaque membre de la famille, faire l’état des lieux de l’existant et lister les contraintes, imaginer le nouvel aménagement et étudier sa faisabilité, avoir une idée précise de l’ambiance générale afin de décider ce qu’on garde et ce qu’on jette… Il faut prendre le temps de définir son style afin d’harmoniser la décoration de la maison… Heureusement, le temps qui s’écoule entre le compromis et la vente vous permettra en principe de prendre ce recul indispensable.

Combien c'est difficile d’anticiper le budget

Notre plus grande peur quand on se lance dans un projet de rénovation, c’est le suivi du budget et les imprévus financiers qui sont liés à tout projet de rénovation. C’est complètement normal, on ne s’invente pas chef de chantier du jour au lendemain. On ne maîtrise pas les connaissances liées aux coûts de certains travaux, il va falloir apprendre au fur et à mesure. Je me suis retrouvée à cet endroit aussi. La demande de prêt à la banque aide déjà à dégrossir les enveloppes, même si vous verrez que vous ferez des ajustements. En effet, la banque va vous demander un certain nombre de devis vous permettant d’atteindre la somme de travaux que vous souhaitez emprunter. Ces devis ne sont pas contractuels, vous n’êtes pas dans l’obligation de les honorer mais ils vont vous donner une idée précise des coûts engendrés par tel ou tel type de prestation comme la réfection de l’électricité ou de la toiture, l’isolation des combles, la pose du placo, la plomberie, le changement des huisseries extérieures, etc… Même si ce sont des postes que vous souhaitez ensuite réaliser par vous-même, vous aurez une idée des grandes enveloppes à allouer quand vous déterminer votre budget global. Et pour ce qui est de la difficulté à avoir une vision claire de votre budget global, je vous conseille de prévoir une enveloppe dédiée aux imprévus, avec un pourcentage entre 5 et 10% de votre budget prévisible, ça vous aidera à relativiser…

Et le planning

Et oui, il est non seulement difficile d’anticiper le budget mais également le planning des travaux. Quand on n’est pas un pro et qu’on s’engage dans une rénovation par soi-même, il est vraiment difficile de savoir le temps que va nous prendre telle ou telle tâche. On sous-estime souvent les étapes et il sera très dur de déterminer la date à laquelle on va pouvoir passer à l’étape suivante. Il faut également prendre en considération le planning des artisans, si on souhaite en faire intervenir, qui lui peut-être un peu aléatoire… Sans parler des imprévus qui peuvent être de notre fait, celui des artisans, ou, le plus souvent, de la construction elle-même… Dans notre vieille maison en pierres, nous avons eu un pignon qui a manqué de s’écrouler au moment où le maçon à percer pour réaliser la baie vitrée…

L’absence de temps libre

Quand on s’engage dans une rénovation, on n’a plus vraiment de temps libre. On y passe nécessairement tous ses week-ends, voire ses soirées quand on le peut, et toute la subtilité va résider dans le maintien d’un équilibre vie de famille/vie de chantier…  La vie sociale va donc en prendre un coup pendant la durée des travaux. Vos amis et votre famille vont penser que la vie continue comme avant car il est difficile de se rendre compte de l’ampleur des travaux quand on n’est pas dedans et ils vont continuer à vous proposer des sorties, des weekends, des restos… Mais pas de panique ! Ils vont bien vite se rendre compte de la situation et finalement, ce sera aussi l’occasion de leur proposer de venir vous aider sur le chantier !! Ils seront d’ailleurs d’une aide précieuse et vous apprendrez   à ne plus vous passer d’eux…  

L’incidence sur le couple

Une rénovation, c’est souvent un projet de couple. Et c’est un projet qui va le mettre à rude épreuve. Entre la fatigue, la pression de l’avancement des travaux, le suivi du chantier et l’absence de temps pour soi et pour son couple, vous serez souvent au coeur de la tourmente. Non seulement, vous devrez être d’accord sur les intentions mais aussi garder le cap sur le long terme. Mais ayez confiance, si vous tenez bon, vous en sortirez grandi et encore plus fort ! Pensez à faire des pauses et prenez soin de vous !

Le stress lié au chantier

J’aurais aimé savoir que ce serait difficile aussi psychologiquement, que ça me réveillerait la nuit à repenser les plans dans un sens, dans l’autre, les aménagements, les appels à faire aux artisans qui ne sont pas venus sans raison, la liste des tâches à faire,… Le suivi d’un chantier est toujours stressant parce qu’il faut penser à tout mais en fait, il faut garder à l’esprit le but final : avoir une maison à notre image. Vous verrez que la sensation ressentie quand on finit une pièce ou une étape de la rénovation, c’est ce qui nous tient jusqu’au bout… 

Le temps que prend le suivi de chantier

Le suivi du chantier vous prendra un temps fou, notamment la gestion des artisans avec les appels, les relances, les rendez-vous, la négociation, la planification des interventions entre tel et tel artisan, ceux qui prennent du retard, qui finalement ne viennent pas, qu’il faut rappeler, replanifier,… La maîtrise de son chantier est un job à temps plein.

La nécessité d’être très attentif aux interventions des artisans

Pour vous assurer d’obtenir ce que vous avez en tête, il va falloir être très précis avec les artisans et tenter de suivre au maximum leur intervention. Les défauts de communication et les incompréhensions vont ruiner votre projet si vous n’y êtes pas très attentifs. Pour que les travaux soient réalisés exactement comme vous le souhaitez, n’hésitez pas à leur faire des croquis, leur poser beaucoup de questions car aucune n’est inutile. Puisque tout réside dans les détails… Chez nous, par exemple, nous avons deux couleurs de velux puisque nous n’avons jamais pensé à en discuter avec notre artisan et lui, a pris ce qu’il avait en stock, ce n’est pas choquant mais personnellement, ça me gêne…

Les ratés, les imprévus, il y en a toujours

Il y aura toujours des ratés, des choses qui ne sont pas faites comme vous l’avez souhaité ou qui finalement sont abîmés parce que l’intervention des différents corps de métier ne s’est pas faite dans le bon ordre,… que les huisseries ont été posées avant que le mur porteur ne soit démoli, ce qui va faire bouger la structure de votre maison et les huisseries avec,… que la porte d’entrée a été posée avant la fin des démolitions alors que c’est la seule sortie pour évacuer les matériaux… ou encore de découvrir après coup, que votre charpente est infestée de capricornes alors que le traitement n’est plus possible puisque le placo est posé… Et s’il y a bien une chose à savoir avec les vieilles maisons : les murs ne sont pas droits, ce qui va compliquer un peu les choses. Ce n’est pas pour rien qu’on dit qu’il faut faire 3 maisons pour qu’elle soit parfaite…

Passer son temps dans les magasins de bricolage

Enfin, j’aurais aimé savoir que le rangement et les aller-retours  en magasins de bricolage font aussi partie des travaux de rénovation. Passer des journées entières à ranger, à trier et à nettoyer le chantier, mais aussi à parcourir les magasins de bricolage parce qu’il manque toujours quelque chose, ça donne l’impression de perdre un temps fou, que le chantier n’avance pas, c’est frustrant mais en fait, c’est essentiel et surtout obligatoire pour aller de l’avant… Du coup, on apprend vite à anticiper au maximum les commandes de matériaux avant de commencer chaque tâche pour avoir tout sous la main.

Maintenant que vous savez tout ça, vous êtes prêt à commencer votre projet de rénovation et vous allez voir, ce n’est pas toujours facile, mais c’est un beau projet qui nous tient en haleine jusqu’à la fin. Et quelle fierté d’y être parvenu ! Vous allez voir, je peux vous assurer que vous ne regretterez pas ! 

Pour aller plus loin : 5 choses à savoir avant de se lancer dans une rénovation

Ce que j'aurais aimé savoir Pin(3)

Commentaires

  1. Répondre

    Amélie BLONDEY

    5 juin 2020

    On est en pleine recherche de maison avec mon compagnon et l’objectif est justement de rénover un maximum nous-même notre futur chez nous. Tes articles vont nous être d’une grande aide pour la suite, je suis ravie d’avoir découvert ton blog récemment.

    Merci pour tout ces bons conseils et le petit retour à la réalité dans ce chouette projet 🙂

    • Répondre

      allicoco

      17 juin 2020

      Merci beaucoup pour ton commentaire, cela me fait extrêmement plaisir… C’est bien le but de ce blog, accompagner les rénovateurs de leur première maison ! Je suis contente d’avoir tapé dans le mille alors !!!

Laisser un commentaire

Vous aimerez peut-être

Recevez mes Conseils exclusifs...

Pour le plein de bons plans réno et déco !